Les tendances en milieu de travail imposent un exercice d’équilibre aux planificateurs d’espace de bureau au Canada

Avant le millénaire actuel, aménager un espace de bureau était assez simple. Chaque employé travaillait à un bureau ou un cubicule, et avait accès à des salles de conférence ou de réunion ainsi qu’à une salle commune pour manger et prendre ses pauses.

L’aménagement des espaces de bureau a beaucoup évolué depuis. Aujourd’hui, selon le sondage aux employés sur leur milieu de travail réalisé par Staples Avantage Affaires, seulement 23 % des employés de bureau travaillent dans des environnements fermés, principalement des bureaux et des cubicules. Les 77 % restants travaillent en espace ouvert ou semi-ouvert, où la majeure partie de la surface est composée d’espaces de travail avec des places assises libres, sans division.

La transition ne s’est pas faite sans difficulté. Bien que 69 % des gens se disent capables de travailler efficacement dans leur espace de travail, 31 % des gens ont répondu négativement à cette question, ce qui est assez inquiétant.

Les besoins variés posent un dilemme aux planificateurs d’espace de bureau. D’un côté, 22 % des répondants affirment que l’aménagement de leur espace de bureau complique les interactions avec les autres. D’un autre côté, 25 % des répondants trouvent que leur espace de bureau est trop ouvert et 39 % ajoutent que l’aménagement ouvert de leur bureau crée des distractions.

Ces préoccupations sont prises en compte dans un nouveau concept d’aménagement de bureau appelé le bureau réfléchi – une vision que Staples Avantage Affaires Canada présente à un nombre croissant de clients. Dans un environnement réfléchi, les employés peuvent changer d’espace de travail selon le type de tâche qu’ils effectuent, plutôt que de travailler toujours dans le même bureau ou le même cubicule.

Par exemple, un employé peut tenir une réunion d’équipe dans un espace ouvert dédié aux projets, rédiger un rapport dans un endroit tranquille, parler avec un fournisseur dans un espace dédié aux conversations téléphoniques, et, en sortant du bureau, récupérer ses objets personnels dans un casier.

Les employés aiment l’organisation des places assises dans un bureau réfléchi, car 70 % affirment que la capacité à travailler dans différents endroits approfondit le lien avec leur employeur. Bien qu’il soit évidemment impossible de satisfaire tout le monde en tout temps, faire correspondre l’espace de travail à la tâche à accomplir semble être une excellente façon de faire face aux différents besoins des employés de bureau.

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s